130.000 heures d’insertion au bénéfice des Ehpad

ai
0

Brigitte Klinkert, la ministre déléguée en charge de l’insertion, a présenté un bilan de l’aide apportée, au plus fort de la crise sanitaire, par les dispositifs d’insertion aux Ehpad et aux structures pour personnes handicapées.

Le dispositif mis en place vise les associations intermédiaires (AI) a pour objectif de facilites  la mise à disposition de leurs personnels, en apportant un soutien financier exceptionnel par le biais d’un système de bonification pour chaque heure de mise à disposition effectuée par une association intermédiaire.

En pratique, l’aide prend la forme d’une bonification de 1,5 euro par heure mise à disposition, baptisée “Solidarité inclusive AI”. Celle-ci s’ajoute à l’aide au poste allouée par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, ce qui revient à un doublement de l’aide.

. À ce jour, près de 130.000 heures ont été mises à disposition des établissements médicosociaux et principalement des Ehpad. Les prestations assurées sont très diverses, mais concernent essentiellement des fonctions de support : nettoyage, préparation et portage de repas aux résidents, lingerie, maintenance

Dans son communiqué, Brigitte Klinkert indique que l’intervention des associations intermédiaires en Ehpad et dans des résidences pour personnes en situation de handicap devrait “évoluer vers un partenariat durable entre ces structures, compte tenu de la vocation des AI de préparer la main-d’œuvre dont ont besoin ces établissements à plus long terme”.